Atlas Hospitality/H Partners… et après?

02/2012 • DécryptageCommentaire (0)0

Conformément à ce que E&E a annoncé dans sa précédente édition, la RAM a cédé sa filiale Atlas Hospitality dans le cadre de sa politique de désengagement des activités non stratégiques. 66,5% de la filiale hôtelière sont allés au fonds touristique d’Attijariwafa Bank H Partners, la CIMR et Wafa Assurances. Pour résumer, la SNI qui a déjà 34% reprend indirectement le reste, devenant ainsi la maîtresse à bord d’Atlas Hospitality. Question: pourquoi la SNI reprend-t-elle ce segment hôtelier? Est-ce un service rendu à la RAM pour la défaire d’une activité qui ne fait pas partie de son cœur de métier? Pas sûr, car Atlas Hospitalty est quand même une activité performante au Maroc avec un plan de développement très prometteur tourné vers cette nouvelle niche de l’hôtellerie économique qui s’affirme avec les projets d’Etap Hotels du consortium Accor/Akwa et celui dont on parle discrètement de Kenzi Hotels avec la CDG.
Autre interrogation, la valorisation. Selon nos informations (puisque le montant n’a pas été publié), les repreneurs auraient déboursé près de 1,250 milliards de dirhams. Ce qui paraît assez faible vu le poids de la société dans le secteur.
Mais, depuis quand le tourisme est un secteur prometteur pour la SNI, surtout qu’il n’a pas été évoqué parmi les secteurs sur lesquelles le holding financier voudrait se repositionner après sa fusion avec l’ONA?
On serait même tentés de dire, comme l’avancent beaucoup d’observateurs, que cette transaction n’a pas encore révélé ses secrets. Il se pourrait que H Partners, ce fonds de capital développement, soit mis en avant dans le seul objectif de donner à cette opération une dimension purement financière. Il faudrait s’attendre à ce que ce groupement cède ce joyau touristique dans l’avenir. A qui? La vision 2020 nous le dira certainement. Celle-ci étant financée par les fonds souverains du Golfe…

Laisser un commentaire