Laarbi Alaoui Belghiti

Sans détour

«Facebook n’est pas un concurrent»

03/2018 • DécryptageCommentaires fermés sur «Facebook n’est pas un concurrent»0

Le DG de Jumia.ma, Larbi Alaoui Belrhiti, détaille ses perspectives de croissance.

Quand Jumia sera-t-elle rentable?
Actuellement, la création d’une boutique en ligne sur Jumia.ma est totalement gratuite, le vendeur ne paie que lorsqu’il vend selon une commission prédéfinie et fixe par catégorie de produit. Les commissions varient entre 5% et 10%. Sur le long terme, nous développerons une offre plus étoffée de services ajoutés payants et personnalisés aux vendeurs.

La Market Place de Facebook freinera-t-elle l’élan de Jumia ?
Non, la MP Facebook relève plus du C2C. C’est une plateforme de petites annonces. Le modèle de Jumia est une plateforme B2C et s’articule autour d’une expérience de navigation à la fois rapide et optimale. Le vendeur, quant à lui, profite de la Marketplace pour avoir une visibilité unique sur son assortiment et augmenter ainsi son chiffre d’affaires. Le visiteur bénéficie, pour sa part, d’une expérience client à des prix compétitifs.

Quelles perspectives de croissance?
Notre vision 2023 est de passer de 4.500 à 20.000 collaborateurs, de 3.000 à 25.000 vendeurs et d’atteindre les 15 millions de commandes. Nous comptons davantage nous positionner comme un acteur de la transformation digitale au Maroc et en Afrique à travers l’éducation numérique du marché et la création d’emplois.

Les commentaires sont fermés