port-de-safi

Grosse inquiétude à Safi

11/2017 • ConfidentielCommentaires fermés sur Grosse inquiétude à Safi0

Le ministère de l’Equipement doit gérer une situation très délicate à Safi. La construction du port industriel de la ville, qui devait servir pour l’industrie du phosphate et pour acheminer le charbon de la nouvelle centrale thermique, ne répond pas aux normes des donneurs d’ordre du projet. Selon une source au sein du site, «le port devrait être entièrement reconstruit, car les travaux effectués ne répondent pas aux attentes des donneurs d’ordre». C’est sans doute la raison pour laquelle Abdelkader Amara aurait sollicité l’intervention de TangerMed et de l’ANP pour un état des lieux plus précis. L’ONEE attend la livraison de la première phase du port prévue pour décembre 2017, afin de mettre en service sa centrale SAFIEC, qui fournira 25% de la consommation d’électricité nationale, et dont le démarrage est prévu le même mois. Affaire à suivre.

Les commentaires sont fermés