doss

Là où le bât blesse

01/2018 • DossierCommentaires fermés sur Là où le bât blesse0

Le taux de réalisation 45% des projets prévus dans le cadre du développement laisse entendre que le nouveau modèle de développement des provinces du Sud, depuis son lancement par le Roi en 2015, avance convenablement. «Toutefois, on constate que, malgré les efforts consentis, l’implication du secteur privé reste timorée dans la mesure où c’est principalement l’Etat qui tire ces investissements», annonce d’emblé Mhammed Echkoundi, tandis que la logique voudrait que le secteur privé s’implique davantage et devienne un acteur majeur dans la gouvernance territoriale en gestation dans les provinces du Sud. «L’origine de la non implication du privé est historique. Les acteurs privés des provinces du sud sont habitués à une économie de rente. Ce ne sont pas vraiment des acteurs actifs qui s’impliquent dans le développement…

Par Sanae Raqui

Vous pouvez lire la suite de l’article dans le numéro 210 d’Economie & Entreprises actuellement en kiosque.

Les commentaires sont fermés