Dans 5 à 10 ans, le président de Bombardier Tranport Maroc promet un train made in Morocco.

MALADRESSE CANADIENNE

11/2016 • à la une, Entreprise, EntrepriseCommentaires fermés sur MALADRESSE CANADIENNE0

Bombardier Transport s’engage à produire des trains made in Morocco, mais à condition qu’on lui octroie des contrats importants. Une proposition indécente… qui ne passe pas.

Bombardier Transport fait les yeux doux aux autorités marocaines. Si après cela le canadien n’obtient pas une grosse part du gâteau ferroviaire au Maroc, c’est que son opération séduction n’aura pas eu le succès escompté. En effet, jeudi 20 octobre 2016, la division ferroviaire de la multinationale canadienne organisait un évènement à Casablanca où Bombardier Transport a présenté sa stratégie marocaine aux fournisseurs locaux et étrangers et à une assistance composée de représentants d’organisations gouvernementales et professionnelles, en présence de Mamoun Bouhdoud, ministre délégué auprès du ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, ainsi que de l’ambassadeur du Canada au Maroc alors même qu’aucun contrat ne se profile à l’horizon. Cependant, la présence même de l’ambassadeur donne une dimension politique et diplomatique à tout éventuel  contrat entre Bombardier et l’ONCF. D’autant plus que l’Office est assez endetté surtout depuis le lancement de la LGV. «Une offre financière de la part des canadiens pourraient éventuellement précipiter des commandes de la part de l’ONCF», explique une source proche du dossier.

Retrouvez l’intégralité de l’information dans la rubrique « Entreprises» du numéro du mois de Novembre, actuellement en kiosque.

Adiba Raji

araji@sp.ma

Les commentaires sont fermés